Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2012

L’entourloupe de l’année ... L’éthylotests

 

 

 http://a2.idata.over-blog.com/296x300/0/39/20/96/blog2012/ethylotest-copie-1.jpg

 

Image provenant : http://a2.idata.over-blog.com/296x300/0/39/20/96/blog2012...

 

 

 

Les éthylotests obligatoires sont-ils au cœur d'une combine ? 

Le président de l'association à l'origine du décret est aussi un salarié de l'entreprise qui les fabrique.

 

En effet un de ces salariés est curieusement le président d'I-Test, l'association à l'origine du décret arraché au gouvernement Fillon. Créée il y a moins d'un an (le 26 juin 2011) par un certain Daniel Orgeval, cette petite structure avait d'ailleurs été saluée pour avoir si vite convaincu l'État de l'intérêt supérieur de sa démarche. Or, Daniel Orgeval n'a rien du militant de base. Certes impliqué depuis une trentaine d'années dans la prévention routière, l'homme est donc également responsable de la formation au sein de Contralco.

 

Suite sur : Sud-ouest

 

 

Durée de vie et Fiabilité : 

  • 1 an  à partir de la date de fabrication

 

  • Conditions de conservation entre 4 et 40 °C . En hiver, ou en plein été, la température dans les boîtes à gants peut dépasser ces limites.

 

  • L’alcool ingéré met un certain temps à se diffuser dans le sang (entre 30 et 60 minutes). Vous pourrez ainsi parfaitement vous tester "négatif" avec votre éthylotest chimique avant de prendre le volant, mais être contrôlé "positif" une demi-heure plus tard par l’éthylomètre des forces de l’ordre, car votre taux d’alcoolémie aura poursuivi sa phase ascendante.

 

Suite sur : l’automobile

 

 

Ethylotests et environnement : 

Chaque éthylotest à usage unique contient environ 1 gramme de chrome 6, substance classée Cancérogène, Mutagène et Reprotoxique (CMR).

 

Le rejet des éthylotests usagés « dans des poubelles » ou « dans les collecteurs de déchets plastiques pouvant être recyclés », comme le préconise le fabricant français Contralco, serait une pratique dangereuse pour l’environnement et la santé publique.


Incinérés, les déchets d’éthylotest chargeront en chrome les fumées et les mâchefers.

Mis en décharge, les déchets d’éthylotests pollueront à terme les eaux superficielles et souterraines.

Les composés chromés sont toxiques pour la faune aquatique.

 

Suite sur : L’ONG Robins des BOIS 

Commentaires

Merci pour ces nombreuses information elle me seront bien utile, et bonne continuation! :)

Marie.

Écrit par : services à la personne | 18/07/2012

Les commentaires sont fermés.