Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/10/2012

Vaccin dangereux ou pas ?

Voici en extrait quelques florilèges d’articles concernant la vaccination.

 

GSK rappelle des milliers de vaccins 

Des milliers de doses de vaccins pour enfants "Infanrix Hexa" et "Infanrix IPV" ont été rappelés par leur fabricant, GlaxoSmithKline (GSK), après la découverte d'une bactérie potentiellement dangereuse dans une usine de production pharmaceutique à Wavre.

 

L'Infanrix protège les enfants contre plusieurs maladies, comme l'hépatite B, le tétanos ou la polio.

 

"Le risque est purement théorique", insiste l'entreprise. (ayez confiance...) 

  

Source : La Libre Belgique

 

 

 

Les vaccins antigrippaux triplent le taux d'hospitalisation chez les enfants, en particulier les enfants souffrant d'asthme.

 

Dans une étude destinée à déterminer si les vaccins antigrippaux réduisent les hospitalisations chez tous les enfants, des enfants âgés de 6 mois à 18 ans furent suivis à la clinique Mayo du Minnesota et chacun d’entre eux était atteint d’une infection au virus de l’influenza préalablement confirmée par un test de laboratoire.

 

Il a été démontré que les enfants vaccinés avaient 3 fois plus de risques d’être hospitalisés comparativement aux enfants non vaccinés, avec un risque significativement accru d’hospitalisation pour les enfants asthmatiques vaccinés . Les enfants qui reçoivent le vaccin antigrippal encourent donc plus de risques d’être hospitalisés que ceux qui n’ont pas reçu ce vaccin, selon l’étude présentée au 105 ième Congrès de la Société américaine de Médecine Thoracique, à San Diego.

  

Source en français : Amessi.Org

Source officiel gouvernemental en anglais : NCBI

 

  

La vaccination précoce diphtérie-tétanos-coqueluche a été associée à une mortalité accrue chez les filles.

 Une étude publiée par le British Medical Journal (BMJ) a clairement établi que le vaccin DTC a été associé à une mortalité accrue chez les filles. Elle a même démontré que les bébés filles bien nourries recevant le vaccin DTC meurent en plus grand nombre que celles mal nourries qui ne l'ont pas reçu.

 

Source de l’étude en anglais : British Medical Journal

 

 

Un vaccin aviaire a donné naissance à une souche virulente

 De multiples souches d'un herpèsvirus modifié utilisé pour des vaccins aviaires ont mélangé leur génome et produit une nouvelle souche virulente qui a tué un grand nombre de poulets en Australie rapportent des chercheurs dans un article.

 

Des chercheurs  s’étaient déjà inquiété qu'un vaccin vivant atténué largement utilisés en médecine chez l'homme et l'animal  puisse se recombiner avec d'autres souches pour produire une nouvelle souche virulente.

 

Source : Techno-Science

 

 

 

Peut-on se fier au rapport que doivent fournir les laboratoires, industriels... afin d’obtenir l’autorisation sur le marché d’un produit ?

 

 

 

 

Supercherie vaccinale de Merck exposée par deux de ses virologistes. 

Le fabricant de vaccin Merck a sciemment falsifié les données de ses essais sur le vaccin des oreillons, trafiqué les échantillons sanguins avec des anticorps d’origine animale, vendu un vaccin qui, en réalité, favorise les épidémies d’oreillons et de rougeole, et arnaqué les gouvernements et les consommateurs qui achètent le vaccin en pensant qu’il est « efficace à 95% ».

 

Selon les virologistes de Merck, la supercherie vaccinale de Merck a cours depuis la fin des années 1990.

 

Les services de santé de Chatom poursuivent Merck en vertu du Sherman Antitrust Act, pour violation de garantie et violation des lois sur la protection du consommateur.

 

Source complète + plainte : Amessi.Org

 

Les commentaires sont fermés.