Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2013

Vous allez payer pour être espionné !

  • Quoi de plus naturel que de financer notre liberté surveillé !

Il parait que  le monde est devenue tellement dangereux qu’il faut tout faire pour notre sécurité. N’ayez crainte des entreprises nous protègent !

 

Pour commencer les sauveurs du monde veillent sur notre sécurité, dois-je vous les présenter ?

 

  • La CIA espionne toutes vos données persos... et l’Europe s’en fiche

 

Le gouvernement américain s’est octroyé depuis quelques années le droit d’espionner la vie privée des citoyens étrangers, dont les Européens, en mettant à contribution ses grandes compagnies, Facebook, Google ou Microsoft. Et les autorités européennes ferment les yeux.

Source complète sur : Rue 89

 

 

Et pour mener à bien la tache des USA, notre américain français Sarkozy a créé ’une plateforme nationale aux interceptions judiciaires…

 

  • Dès septembre, téléphone et internet entre les grandes oreilles de Thales

 

 Cliquez sur l'image pour agrandir

http://static.pcinpact.com/images/bd/news/131894.jpeg

  

Image provenant : http://static.pcinpact.com/images/bd/news/131894.jpeg

  

La France va mettre sur écoute, tous les réseaux de communication au sein de la plateforme nationale des interceptions judiciaires (PNIJ).

 

En plus de constituer une dépense, ce système de centralisation se révèle déjà peu fiable.

 

Big Brother arrive en France

 

Avec la PNIJ, vos conversations téléphoniques, SMS, MMS, Internet et autres, seront mis sur écoute, si la justice le demande.

 

Dès 2010, la PNIJ (ou le Big Brother français) a été souhaitée par Nicolas Sarkozy, afin de gérer l’explosion du nombre d’interceptions qui plombe le budget de la justice.

 

En effet, le budget consacré aux réquisitions judiciaires et écoutes autorisées par les juges a presque doublé en 5 ans, passant de 55 à 106 millions € en 2011, selon l’Express.fr

 

Source complète sur : Radins.com  ou sur : PC INpact

 

 

  • Google dépose un brevet pour aider votre patron à vous espionner

 

Google a déposé le 2 mai dernier un brevet sur un système dont le but est d’identifier des phrases «problématiques» contenues dans vos documents électroniques. Celles-ci, qui vous mettraient en infraction avec la loi, le règlement intérieur de votre entreprise ou encore votre contrat de travail, seront envoyées à une tierce personne.

  

Source complète sur : Newsring.fr ou sur : Radins.com

 

 

  • L’avenir selon Google : si vous n’êtes pas connecté, vous êtes suspect

 

Dans un livre, deux pontes de Google promettent une apocalypse dont seuls les géants de la technologie pourront nous sauver.

 

Les deux auteurs annoncent la fin de la vie privée et de l’anonymat à l’ère numérique, avec l’apparition de « la première génération d’êtres humains à avoir un dossier indélébile ».

 

Tous les débats qui ont déjà lieu à propos de Facebook et de la protection des données seront dépassés : il faudra assumer des « profils officiels » vérifiés pour avoir un accès complet. Accepter que toute son histoire soit stockée dans un « cloud » et donc susceptible d’être vu par tous ceux qui disposeront du savoir-faire suffisant.

 

Les « gens cachés »

 

Pire, le refus de se plier à cette ère du tout-connecté sera suspect aux yeux des autorités, tous régimes confondus :

 

    « Un gouvernement pourra suspecter que les personnes qui choisiront de rester totalement à l’extérieur ont quelque chose à cacher et sont donc plus susceptibles de violer la loi. Les gouvernements, par précaution antiterroriste, pourront faire un fichier des “gens cachés”. [...]

 

    Vous pourrez même être soumis à des nouvelles règles strictes incluant des contrôles plus rigoureux dans les aéroports et même des restrictions de voyage. »

  

Source complète sur : Rue 89 

 

Les commentaires sont fermés.