Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2012

Bahreïn : Les atrocités du régime

C'est par notre silence que nous sommes les plus coupables. »

Reine Malouin

 

 

Voici ce qui se passe depuis 1 an dans le plus grand silence médiatique.

 

Attention ! Ame sensible : Vidéo d’une extrême barbarie :  image choquante !

 

Les atrocités du régime bahreïni 

 

Malgré le silence honteux de nos médias, il existe encore quelques’ un qui font leurs boulots.

 

France 24 : Bahreïn, silence on juge! (permet de comprendre le silence médiatique)

 

 

 

Au mois de janvier on pouvait lire ceci :

 

Janvier 2012 : Washington préoccupé par la violence à Bahreïn

 

WASHINGTON (Reuters) - Le département d'Etat américain s'est dit profondément préoccupé samedi par les violences entre police et manifestants à Bahreïn, allié des Etats-Unis dans le Golfe.

Un mouvement en faveur de la démocratie a été réprimé par la force au printemps dernier dans le royaume sunnite, qui abrite la Ve flotte américaine, avec l'aide militaire d'autres pétromonarchies du Golfe dont l'Arabie saoudite, mais des manifestations antigouvernementales ont encore lieu aujourd'hui et dégénèrent parfois en affrontements.

 

Source complète : Yahoo.fr

 

 

Tiens donc, Washington se dit profondément préoccupé…Vraiment ?

 

 

Février 2012 : Exercices conjoints entre "Israël", Bahreïn et les USA 

Des forces militaires bahreïnies et américano-israéliennes ont participé à des exercices conjoints, dans une base secrète, au Nord de la Californie, c’est ce qu’a révélé le site iranien, en langue arabe, Al-Alam.

Selon cette source, les exercices se sont axés, sur la façon de réprimer les protestations, et de liquider les opposants au régime. Etait également à l’ordre du jour de ces manœuvres conjointes, la manière de coopérer, au niveau régional, dans le but de mater les révoltes menaçant les régimes politiques.

 

 

 

Oh bien sur on pourrait mettre en doute le fait que des  Exercices conjoints entre "Israël", Bahreïn et les USA ont lieu étant donné que la source serait Iranienne, alors, voyons d’autre source.

 

 

Amnesty International :

 

  

La mort d’Ahmed al Jaber al Qatan, 16 ans, abattu alors qu’il participait à une manifestation antigouvernementale près de la capitale Manama dans la nuit du jeudi 6 octobre, doit faire l’objet d’une enquête indépendante et ses conclusions doivent être rendues publiques.

 

Source complète : ici

 

 

 

Le rapport de la commission d’enquête indépendante de Bahreïn, rendu public le 23 novembre alors que Manama vient de nouveau d’être le théâtre de manifestations, se montre très critique quant à la réaction des autorités face aux manifestations en février et mars, et condamne également les autres violations commises dans les mois qui ont suivi.

 

Source complète : ici

 

 

 

 

La Cour de cassation de Manama, la capitale du Bahreïn, a confirmé lundi 30 janvier la peine de 18 mois de prison prononcée contre Fadhila Mubarak car celle-ci avait manifesté et écouté de la musique "révolutionnaire".

 

Source complète : ici

 

 

 

Human Rights First  

Organisation à but non lucratif américaine orientée vers la protection des Droits de l'homme depuis 1978, basée à New York et Washington D.C. et actuellement dirigée par Michael Posner.

 

 

 

Washington, DC - Le gouvernement des États-Unis devrait expliquer concernant des nouveaux rapports de ventes de matériel militaire à destination de Bahreïn et de condamner publiquement la répression continue du Royaume à la veille jusqu'à le 14 Février anniversaire du soulèvement de Bahreïn, a déclaré Human Rights First dans un communiqué aujourd'hui.

  

Source complète en anglais : ici

 

  

Alors croyez-vous que les USA s’inquiète ? Où leur crainte est elle sur le fait que cette année encore la course de F1 ne puisse pas avoir lieu ?

 

 

 

 

 

Qui sème le vent récolte la tempête.

 

  

Là encore nous assistons à deux poids deux mesures,  La population vivant au Bahreïn n’a-t-elle pas droit à la même considération que les autre pays ?

 

 

Syrie  «l’Axe du mal »

Inscrit en 2001-2002 par George W. Bush

 rapport : L’union européenne et les révoltes –arabes.

 

Comme pour la Libye, on retrouve les mêmes protagonistes : USA – FRANCE – ANGLETERRE (Cela ne vous étonne pas quand le sujet c’est la guerre, les acteurs sont : USA, France, ANGLETERRE alors que quand il s’agit de la finance c’est  France- Allemagne)  parlant  d’une même voix sur le bien fondé d’une répression en Syrie.

Ne reculant devant aucun stratagème, le collectif « Anonymous » que l’on nous présentait  hier comme des "hacktivistes" pour ne pas dire des terroristes, aujourd’hui, ils seraient des justiciers masqués  en publiant au monde: Des emails piratés provenant du cabinet de Bachar al-Assad. nous dévoilant ainsi les mensonges du président syrien.

 

 

Comme pour la Libye, un grand nombre de journaux papiers nous relatent la  même histoire Syrie : 50 civils tués malgré les promesses d'Assad   ou   Syrie : 50 civils tués malgré les promesses d'Assad   repris aussitôt en cœur à la télévision.

 

 


Par contre quand le sujet montre des faits en contradiction, là, la télévision devient muette.

 

Exemples :

 

1 - Médiapart : Novembre 2011 : La dernière folie de Sarkozy : la DGSE au secours de l’ASL (armé syrienne libre) !

 

Des officiers de la DGSE, le service de contre-espionnage français,  ont été envoyés au nord du Liban et en Turquie avec pour mission d’instruire et de structurer les « contingents » de l’Armée syrienne libre... 

« Intervention limitée » de l’OTAN est en préparation contre la Syrie.

 

 

2 - Selon Solidarité et Progrès : Londres publie son plan pour une invasion de la Syrie.   Prévoyant d'Invoquer devant l’Assemblée générale de l’ONU la résolution 3777 V «Union pour le maintien de la paix » si la Russie et la Chine devaient continuer à  poser leur veto.

 

 

3 La mort de Gilles Jacquier, le journaliste français tué en Syrie à fait la Une des télévisions pendant plusieurs jours mais par contre  France Info : Gilles Jacquier aurait été tué par des insurgés syriens.

 

Le journaliste français tué à Homs, en Syrie, le 11 janvier, aurait été victime d'une bavure des insurgés syriens. C'est ce qu'annonce Le Figaro. Le journal tient l'information d'un responsable de la Ligue arabe.

 

 

4 – voici encore un sujet  répété plusieurs jours à la télévision : Pourquoi la mission des observateurs de la Ligue arabe a été une farce   ou   La Ligue arabe suspend sa mission d'observation en Syrie  , et,  là encore la télévision est bouche cousue  voir sur Algérie 360 : Mourad Medelci (Ministre d'État, ministre des Affaires Étrangères.) à propos de Anouar Malek,«Il ne représente pas L’État algérien»

 

Mourad Medelci, a eu à s’expliquer devant la presse internationale jeudi à New York Au sujet de la démission fracassante de l’Algérien Anouar Malek de la mission des observateurs de la Ligue arabe en Syrie.
Répondant à une question à propos de cette démission qui, forcément, met à mal la Ligue arabe et sa mission d’observation en Syrie, Mourad Medelci a souligné que la constitution d’une mission d’observation exige, en général, que cette dernière soit formée de représentants des Etats et de la société civile. Medelci a précisé, par ailleurs, qu’outre les dix observateurs algériens qui représentent l’Etat algérien, la Ligue arabe a également mobilisé des membres d’organisations non gouvernementales, dont Anouar Malek.

 

 

5 – Chut, le  peuple ne doit pas connaître le rapport de la mission ou sinon faites le sur le mode de la dérision en parlant des mails piraté : La jeune femme y détaille quelques points importants aux yeux du public américain, que Bachar Al-Assad devait se préparer à contrer lors d'une interview.

Donc nous ne devons pas savoir que oui il y a des morts mais «la violence des forces de l’ordre syrienne est une riposte aux attaques de l’opposition » source : Alter Info   ou   AlManar-Liban     

 

Rapport de la mission des observateurs arabes en Syrie : traduit ici par l’Institut Tunisien des Relations Internationales.

 

Paragraphe 71 :

  

La Mission a constaté l’existence d’un élément armé non visé par le Protocole et dont l’apparition (antérieure à son arrivée) a été la conséquence de l’utilisation excessif de la violence de la part des forces de sécurité à l’occasion des manifestations qui ont appelé à la chute du régime. Cet élément armé agresse dans certains secteurs les forces de sécurité syriennes et les citoyens syriens, ce qui provoque une réaction de la part du Gouvernement. Les citoyens innocents qui se trouvent en étau, en paient un lourd tribu en morts et blessés

 

 

Si je regarde l’image du site : Figaro.fr  pour illustrer leur article Syrie : 50 civils tués malgré les promesses d'Assad, que voit-on sur le véhicule de l'armée syrienne détruit : police. Alors, Qui possède de telles armes pour immobiliser ainsi un véhicule ? Est-ce vraiment le régime de Bachar Al-Assad qui tire sur les forces de polices.

 

 http://www.lefigaro.fr/medias/2012/02/08/c35a0462-5223-11e1-8774-4f426bd23e09-493x328.jpg

 Image provenatn : http://www.lefigaro.fr/medias/2012/02/08/c35a0462-5223-11e1-8774-4f426bd23e09-493x328.jpg

 

  

6 –  Ne laissons pas la parole aux témoins : 

Site de  Silvia Cattori, journaliste indépendante :  

 

 

 

 

Pierre Piccinin, professeur d'histoire et de sciences politiques revient de Syrie. Il est interviewé sur la radio "La voix de l'Amérique" et raconte ce qu'il a vu. (16 janvier 2012).

 

 

 

Décidément il semblerait  que  le colonel Kadhafi quand il accusait  le  projet  de L’Union pour la Méditerranée  Fondée à l'initiative du président de la République française Nicolas Sarkozy  de diviser la « nation arabe » pour le moment cela n’a pas l’air de leurs porter chance. 

 

Kadhafi contre ce projet = Mort

 

Le processus de Barcelone établit un partenariat euro-méditerranéen dans le domaine de la sécurité, du développement et de la culture entre l'Union européenne et dix autres États riverains de la mer Méditerranée :

L’Algérie=

L’Égypte = chute de Mohammed Hosni Moubarak

Israël,

La Jordanie,

Le Liban

Le Maroc = 70 chômeurs menacent de se tuer   -   150 blessés lors d'affrontements, appel au calme du gouvernement

La Syrie, = En conflit.

La Tunisie = chute de Ben Ali

La Turquie = La Turquie bombarde des bases de la rébellion kurde en Irak

L’Autorité palestinienne

 

 

 

En attendant le tour du prochain pays qui viendra en aide au peuple Bahreïni ?

Les commentaires sont fermés.