Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2011

Libye : si tout n’était que mensonge ?

Ne supportant pas l’injustice, je ne peux m’empêcher de reparler de la Libye . Même si la note vous parez longue, essayez quand même d’aller jusqu’au bout (à défaut lisez ce qui est en gras) puis faites votre propre analyse. Ce qui ce joue aujourd’hui fera le monde de demain !

 

Ce que tu gagneras par la violence,

Une violence plus grande te la fera perdre.

 

                                                       Gandhi

 

 

Que savons-nous exactement de ce pays ? Pour beaucoup d’entre nous,  notre référence, c’est les infirmières bulgares condamnés à mort par Kadhafi puis Sauvé par notre président de la république. 

 

Souvenez-vous !

 

Acte 1 : Affaire des infirmières bulgares

http://static.skynetblogs.be/media/129940/infirmieres-bulgares-prison.jpg 

Image provenant : http://static.skynetblogs.be/media/129940/infirmieres-bulgares-prison.jpg

 

 

Les cinq infirmières arrivent en Libye en 1998 pour travailler dans la pédiatrie; Ashraf al-Hadjudj, le jeune médecin anesthésiste palestinien, effectuait initialement un stage de fin de formation professionnelle et participa avec les infirmières aux opérations humanitaires menées dans l’hôpital de Benghazi.

 

Au tout début de 1999, les services médicaux libyens découvrent que plus de 400 enfants soignés à cet hôpital et ayant subi des transfusions sanguines sont infectés par le VIH. Vingt-trois Bulgares travaillent dans ou pour l'hôpital et un médecin palestinien sont alors arrêtés et incarcérés, ce dernier et les cinq infirmières étant accusés, à la suite d'une enquête judiciaire, de plusieurs crimes, certains passibles de la peine de mort :

 

  • Actions criminelles sur le territoire libyen menant à l’homicide prémédité de plusieurs personnes (crime passible de la peine de mort) ;
  • Participation à un complot organisé étranger pour commettre un crime de terrorisme international avec objectif d’atteindre à la sécurité de l’État libyen ;
  • Contamination volontaire par le VIH d'au moins 393 enfants, ayant déclenché une épidémie de sida à l’Hôpital des enfants Al-Fatih de Benghazi;
  • Actions contraires à la norme et aux traditions libyennes (dont fabrication et consommation d’alcool, adultère et luxure).

 

Durant les huit années de procédures judiciaires en Libye, une cinquantaine d'enfants infectés mourront du sida ou d'infections opportunistes.

 

Les infirmières et le médecin dénoncèrent lors d’un des procès leurs conditions de détention et la pratique de la torture par leurs gardiens, mais ceux-ci ne furent pas poursuivis par la justice libyenne et au contraire portèrent plainte pour diffamation.

 

 

L’opinion publique libyenne a été très remontée et de nombreux travailleurs médicaux étrangers ont été arrêtés – six ont finalement été inculpés.
Le président libyen Mouammar Kadhafi a initialement accusé la CIA américaine ou le Mossad israélien d'un complot visant à conduire une expérimentation fatale sur les enfants libyens.

 

 

La Libye demande alors et reçoit une équipe d’urgence de l’OMS qui est missionnée en décembre et reste en Libye jusqu’en janvier 1999. Cette équipe de l’OMS a produit un rapport classé secret (toujours indisponible) sur la situation.

Le rapport de l’OMS du Dr. P.N. Shrestha (1999)

 

Quelques éléments rapportés par des experts au procès :

 

    « Ce rapport suggère fortement que les infections nosocomiales au VIH à l’hôpital Al-Fateh ont été causées par des sources multiples d’infections.

De plus, l’équipe de l’OMS note l’absence des fournitures et équipements requis tels que les conteneurs de lames, stérilisateurs, incinérateurs, gants de protection, etc. [...]

 L’OMS a noté plusieurs similitudes avec des émergences épidémiques précédemment documentées parmi les enfants à Elista dans l’ex-Union soviétique en 1988, et en Roumanie en 1990.
En particulier, la pratique consistant à utiliser des cathéters intraveineux persistants pour les injections chez les enfants hospitalisés, ainsi que le partage des mêmes seringues, sans stérilisation appropriée, apparaîtrait parmi les causes probables de l’émergence de Benghazi.»

    Montagnier/Colizzi, 2003.

 

 

2007 Fin des procès, condamnations à mort confirmées en appel civil et solutions financières alternatives

 http://www.politique.net/img/infirmieres-bulgares.jpg

 Image provenant : http://www.politique.net/img/infirmieres-bulgares.jpg

 

Les familles des victimes fixent à 4,4 milliards d’euros le montant dû pour mettre fin à l’affaire, soit environ 10 millions d’euros par enfant contaminé.

 

Selon la législation libyenne, une condamnation civile, n’interdit pas le recours à la chariah (loi islamique) selon laquelle les familles pourraient voir leur plainte complètement réparée (ce qui, dans la législation libyenne, annulerait les autres poursuites civiles à moins qu’une haute juridiction ou autorité libyenne rende un jugement ou une décision interdisant le recours à la chariah) par les indemnisations financières proposées par les négociateurs internationaux et notamment la Bulgarie, la France, l’Union européenne et les États-Unis, et un grand nombre d'organisations humanitaires et de soutien aux infirmières bulgares et au médecin palestinien.

 

Dans le cas présent, il s'agissait de l'arrangement financier avec les familles des enfants contaminés, et que la Bulgarie, l’Union européenne, de nombreux autres pays européens, ainsi que certains pays arabes concernés aussi par l’aide médicale humanitaire en Libye, et les organisations humanitaires internationales se déclaraient prêtes à leur verser directement et immédiatement via le fond d’aide commun mis en place en Libye, indépendamment de la « justification » judiciaire civile libyenne jugée par tous les négociateurs comme inacceptable.

 

Cette solution amiable avec les familles précipite les choses. Le président français donne une invitation personnelle à l’émir du Qatar * aux cérémonies militaires de la fête nationale française sur les Champs-Élysées le 14 juillet. Aucune indication n’est donnée à la presse concernant la nature des tractations diplomatiques ou commerciales qui ont lieu ce jour-là.

 

Source : wikipedia

  

Voici quelques noms libyens que nous retrouverons en 2011 au Conseil national de transition et ayant joués un rôle dans l’affaire des infirmières.

 

  • Moustapha Abdeljalil, alors juge, présidait la Cour d'appel de Tripoli qui a confirmé le verdict de peine de mort imposé aux infirmières bulgares. Puis nommé ministre de la Justice en 2007 en récompense de son intransigeance (dans ce dossier)».

 

  •  Abdel Fattah Younis, ancien ministre de l'Intérieur de Kadhafi. En cette qualité, il avait la main haute sur le système de torture dont les otages bulgares, entre autres, ont été victimes.

 

  •  Idris Laga ancien président de l'Association des parents d'enfants infectés.

 

  •  Mahmoud Jibril,

 

 

Source :   Pointe de bascule canada  

 

 

Après ce rapide résumé, Vous n’avez pas  plusieurs  questions qui vous viennent en tête ?

 

Moi si !

 

Alors…

 

Questions 

 

1

 

Mouammar Kadhafi a initialement accusé la CIA américaine ou le Mossad israélien d'un complot visant à conduire une expérimentation !

  

 L’histoire connaît elle des faits semblables ?

 

Oui et le plus scandaleux, les expériences ont été financé par l’OMS.

 

Voir :

 

France 5, Le journal de la santé en date du 08/09/2011 : Guatemala : les médecins de la mort, avec Eric Lemasson

Ou

 Note : Les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent.

  

2

 

Pourquoi le rapport de l’OMS concernant l’affaire des infirmières bulgare est il classé top secret ?

 

 3

Pour quel raison notre président s’est il autant impliqué ?

 

 4

 Quel rôle avait le   Qatar dans cette histoire ?

 

 Aujourd’hui nous massacrons un peuple car c’est bien cela que nous faisons, sous couvert que  Kadhafi  ne supportant pas  les mouvements révolutionnaires nationaux se déroulant  dans son pays tuait son peuple avec des armes lourdes, bien que  démenti par l’armée russe, qui surveillait la situation par satellite.

 

 http://www.lavoixdunord.fr/stories/image250x00/mediastore/VDN/A2011/M02/la-rue-lilloise-defile-contre-les-massa-973725.jpg

 Image provenant : http://www.lavoixdunord.fr/stories/image250x00/mediastore/VDN/A2011/M02/la-rue-lilloise-defile-contre-les-massa-973725.jpg

    

 

Libye : Ce qu’il faut savoir !

 

Depuis les années 1990,  la Libye est confrontée à une insurrection endémique en Cyrénaïque, animée par plusieurs mouvements, dont le Groupe islamique combattant en Libye, proche du réseau Al-Qaida selon l'ONU.

 

L’objectif du GICL est le renversement de l’État laïc libyen avec qui ils refusent toute négociation.

Après deux tentatives d’assassinat contre Kadhafi en 1996 et 1998, ces mouvements se révèlent impuissants à le renverser. Ils se tournent alors vers le djihad en Irak et en Afghanistan où ils constituent un groupe important de djihadistes, dit le bataillon des Libyens, ou des Maghrébins.

 

Le GICL révise ses positions en 2010. Il déclare rompre avec Al Qaeda et renoncer à renverser le pouvoir par les armes

 

Cette insurrection est souvent appelée, par les insurgés eux-mêmes et par la presse, révolution du 17 février

 

 Source :    Wikipedia

 

 

Questions 

 

1

 

Ce  pourrait il que le détonateur de la guerre   fut le fruit d’un de ces Groupes islamique, proche du réseau Al-Qaida.qui  depuis 1990 essai de faire chuter  le colonel Kadhafi ?

 

2

 

Si tel est le cas, est-ce  possible qu’ils aient eu des appuis ?

 

 

3

 

Sommes-nous complices ?

 

 

On nous laisse sous entendre que son peuple est malheureux et n’a qu’une hâte… c’est de voir la fin du régime de Kadhafi. Pourtant quand on voit des images du peuple , celle-ci montre le contraire.  Il suffit de voir le  Programme des Nations Unies pour le Développement   ,     Le Groupe Banque mondiale  ou sur le site de wikipedia   pour constater que ce que l’on nous raconte est en contradiction.

 

 http://www.globalresearch.ca/articlePictures/DSCF1485.jpg

 Image provenant : http://www.globalresearch.ca/articlePictures/DSCF1485.jpg

 

 NIVEAU DE VIE

 

  • En 2009 le produit national brut (PNB) atteint 62 milliards $ et le PNB par habitant de 12 020 $ situe la Libye parmi les 50 pays les plus prospères.

 

  • En 2007, la Libye est le pays le plus développé d'Afrique si on se réfère au classement IDH (Indice de développement humain) établi par le Programme des Nations unies pour le développement, celui-ci étant de 0,840.

 

 

ESPERANCE DE VIE A LA NAISSANCE, TOTAL (ANNEES)

 

  • 2009 :  75 ans

 

 ÉDUCATION

  •  L'enseignement en Libye accueille 1,7 million de personnes dont 270 000 étudiants.

 

  • L'éducation est gratuite pour tous les citoyens et obligatoire jusqu'au niveau du secondaire.

 

  • Le taux d'alphabétisation, avec 82 % de la population sachant lire et écrire, est le plus élevé d'Afrique du Nord.

  

  • L'enseignement supérieur est financé essentiellement par le budget national et représente 38,2 % de celui-ci

  

CONDITION FEMININE

 

  • Depuis 1969, le colonel Kadhafi fait de leur statut l'un des piliers de la transformation de la société : scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans, autorisation du mariage portée à 18 puis à 20 ans, éducation mixte jusqu'au secondaire.

 

  •     En 2008, les Libyennes sont majoritaires dans les universités nationales.

 

 LE FMI ET LA LIBYE DE KADHAFI

  •  Le 15 février 2011, un rapport du FMI, résumé par son directeur, loue la bonne gestion par le colonel Kadhafi, l'encourage à « continuer d'améliorer l'économie », mentionnant son « ambitieux agenda de réformes ».

   

La Libye dispose d'énormes réserves d'eau fossile souterraine stockées dans une série d'aquifères situés dans les régions centrales et méridionales du pays.

 

Pour combler le déficit en eau des régions habitées et des zones agricoles, le projet de la Grande Rivière Artificielle (Great Man Made River ou GMMR) a été lancé au début des années 1980. Il s'agit de construire un réseau de canalisations, de réservoirs tampon et de stations de pompage amenant 5 millions de m3 par jour dans les provinces côtières.

 

 

Acte 2 : Les acteurs dans la ‘chute’ de Kadhfi

 

 http://medias.francetv.fr/cpbibl/url_images/2011/07/19/image_69728721.jpg 

Image provenant : http://medias.francetv.fr/cpbibl/url_images/2011/07/19/image_69728721.jpg

 

 On nous dit que grâce à  Bernard-Henri Lévy   qui est présent en Libye en début de la révolte favorise les échanges du Conseil national de transition avec la France.

 

Le Conseil national de transition est un organe de 31 membres qui déclare être « le seul organe légitime représentant le peuple libyen et l'État libyen.

 

 

 Le 10 mars 2011, la France, présidée par Nicolas Sarkozy, surprend ses partenaires européens en étant le premier pays à recevoir des représentants du CNT et à reconnaître le Conseil national de transition comme seule autorité légitime en Libye.

 

 

Puis Le Qatar * entre en scène  en étant  le premier pays arabe à reconnaître le CNT, le 28 mars 2011

 

 Source : wikipedia

 

* Le Qatar, un des alliés les plus proches des Usa : a dépensé plus d’un milliard de dollars pour potentialiser la base aérienne de Al-Udeid en fonction des exigences du Pentagone, qui l’utilise pour la guerre en Afghanistan et comme position avancée du Commandement central.

 Rien d’étonnant donc que Washington ait confié à cette monarchie du Golfe la mission de confiance d’infiltrer en Libye des commandos qui, entraînés et armés par le Pentagone, peuvent mieux se camoufler en rebelles libyens grâce à leur langue et à leur aspect.

Le Qatar a aussi la tâche d’approvisionner les rebelles : un de ses avions a récemment été vu à Misrata, où il a transporté une grosse charge d’armes.

 

Source : afrique-asie.fr

 

  

Questions

 

 

1

 

Que vient faire Bernard-Henri Lévy   qui est  un romancier, philosophe dans cette histoire ?

 

Comment a-t-il rencontré les membres de la CNT ?

 

Peut on faire lui confiance …hum !

 

 

2

 

Souvenez-vous en 2007, lors de l’affaire des infirmières, Le président français donne une invitation personnelle à l’émir du Qatar. Mais  Aucune indication n’est donnée à la presse concernant la nature des tractations diplomatiques ou commerciales qui ont lieu ce jour-là.

 

  

Les tractations diplomatiques ou commerciales concernaient elles la Libye ?

 

Est-ce pour ces raisons que La FIFA a décidées le 2 décembre 2010,

 Qu’il serait le pays hôte de la coupe du monde en 2022 ?

 

 

Coupe du monde de football 2022

 

La FIFA a décidé le 2 décembre 2010 qu'il serait le pays hôte de la coupe du monde en 2022 (les autres candidats étaient les États-Unis, le Japon, l'Australie et la Corée du Sud).

Ainsi, le Qatar sera le premier pays arabe à organiser un des deux plus grands évènements sportifs du monde avec les Jeux olympiques.

  

 

Le Conseil national de transition libyen

 

Ce regroupement d'insurgés dont Bernard-Henri Lévy a favorisé les échanges, auquel les puissances occidentales ont accordé aveuglément l'appui de leurs forces aériennes + l’envoi d’armement   ,  peut on leurs faires confiance ?

 

Les membres du Conseil dont certains de ses membres sont gardés secrets pour des raisons de sécurité! Et pour cause voir ci-dessous.

 

Selon le service de recherche du Congrès américain, l'un des groupes associés aux insurgés, le Mouvement islamique libyen pour le changement, a été identifié comme lié à Al-Qaïda.

  

Je vous invite vivement à suivre le lien ci dessous pour vraiment savoir qui ils sont et leurs relations avec « Al-Qaïda ».

  

 

 

 

  • Voir télégramme en date de janvier 2011, l'ambassade américaine à Tripoli :

- Jibril décrit comme «un partenaire sérieux qui peut comprendre le point de vue américain» .

 

  

Acte 3 : Le partage du ‘gâteau’

 

 

 http://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L600xH600/816_gateau_libyen-d8adb.jpg

 Image provenant : http://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L600xH600/816_gateau_libyen-d8adb.jpg

 

  

Nous voilà comme des charognards tournoyant au dessus d’un animal agonisant attendant que celui-ci trépasse. Kadhafi n’est pas encore tombé que nous sommes déjà entrain de piller.

 

A voir :

 

 

 

 

 

  

 Récapitulatif

 

Libye, les acteurs

1999

Infirmière Bulgare

2011

Guerre en Libye

USA, UE, Qatar, Bulgarie

USA, UE, Qatar

Nicolas Sarkozy,

Nicolas Sarkozy,

Moustapha Abdeljalil

Moustapha Abdeljalil

Abdel Fattah Younis

Abdel Fattah Younis

Idris Laga

Idris Laga

 

Pour allez plus loin :  

 

Magazine Africa : 24 pages 23  l’Union Africaine fait elle la force ?

 

 

 

 

 

   

Vidéo que vous ne verrez pas à la télé :

 

 

 

  

 

 

  

 

  

 

 http://cdn.radionetherlands.nl/data/files/imagecache/must_carry/images/lead/article/2011/03/libye_rci1.jpg

Image provenant : http://cdn.radionetherlands.nl/data/files/imagecache/must...

Commentaires

bravo!! continuez.....

Écrit par : hamel | 22/09/2011

Les commentaires sont fermés.