Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2012

Comment nos élites poussent le monde à …

Voici une note qui vient compléter la précédente « La vérité sort de la télévision …vraiment ? »

 

 http://qualita1.unblog.fr/files/2009/04/media.jpg

Image provenant : http://qualita1.unblog.fr/files/2009/04/media.jpg

 

 

Comment les médias poussent le monde à la guerre

 

 

 

http://www.toutabo.com/images/products/last/thumb-275_M1605_28.jpg

Image provenant : http://www.toutabo.com/images/products/last/thumb-275_M1605_28.jpg

 

Si vous avez visionné les vidéos précédentes ainsi que celle d’aujourd’hui, vous pouvez constater que depuis de nombreuses années nos gouvernement, nos médias nous ont souvent menti, avec parfois des conséquences terribles.
Avec l’arrivée d’Internet, beaucoup de leurs fumisteries ont été dévoilé au grand jour.   Mais, cet éveil  ne plait  pas du tout à l’élite mondiale. C’est pourquoi, Afin de  nous garder dans l’ignorance et  sous couvert de téléchargements illégaux, nos dirigeants multiplient des lois comme hadopi.
Au Etats-Unis, Obama (qui est loin d’être le sauveur des opprimés comme la planète l’avait cru au moment de son élection) prévoit des lois dénommé SOPA et PIPA avec la particularité d’être plus  pervers que hadopi.

 

 http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L200xH200/Internet-77c51.png

Image provenant : http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L200xH200/Internet-77c51.png

  

 

Pour mieux comprendre voici un extrait de France 24. 

 

FRANCE 24 : Pourquoi pensez-vous que le Stop online piracy act et le Protect intellectual property act ne sont pas qu’une affaire américaine ? 

 

Philippe Aigrain : Il faut considérer ces deux textes comme symptomatiques d’une tendance générale des législateurs à travers le monde à mettre en place un contrôle plus étroit sur l’Internet afin de faire plaisir à des intérêts économiques au détriment des libertés individuelles.
 L’esprit de SOPA et PIPA est, en effet, présent dans des textes - comme l’ACTA (Anti counterfeit trade agreement, le traité international de lutte contre la contrefaçon) et les révisions des directives européennes sur le droit intellectuel et le commerce électronique - actuellement en cours d’adoption et qui concernent tout le monde.

  

FRANCE 24 : En quoi les internautes qui ne résident pas aux États-Unis pourraient-ils ressentir les effets de SOPA ou PIPA si ces textes sont adoptés ?

  

Philippe Aigrain. : Si vous vous contentez de surfer sur l’Internet pas vraiment même si certains sites risquent de ne pas être accessibles, mais à partir du moment où vous êtes propriétaire d’un blog ou d’un site les choses changent. En effet, les ayant-droits et grands groupes médiatiques américains peuvent restreindre l’accès à un site aux États-Unis alors même qu’il n’est pas hébergé sur le sol américain….

 

C’est une manière d’imposer au monde une vision américaine du droit d’auteur.

 

Les textes sont, en outre, rédigés de manière tellement flous que, par exemple, même des commentaires sur un blog comportant un lien vers du contenu qui enfreindrait le droit d’auteur “made in America” peuvent justifier le filtrage.

 

 

Vous comprenez, ils ne veulent pas que nous découvrons leurs mystifications, leurs tromperies.

 

Voyez la vaccination H1N1 que nos dirigeants, nos médias nous présentaient comme une grippe mortel et dont la seule façon d’échapper à la mort était la vaccination. Mais Internet est passé par là, et, leurs vaccins à la poubelle. Est-ce pour cela que nous avons eu une hécatombe ? Non !  Mais,  là encore,  l’élite mondiale nous préparent un tas de loi afin que nous ne puissions plus rejeter leurs vaccins lors de leurs prochaine pandémie (soyez sur qu’une autre pandémie arrivera bientôt)

Avec ce projet de loi, les sites comme  NaturalNews. Seront fermés car le projet de loi prévoit une clause spécifique – section 105 – qui permet au gouvernement américain de fermer des sites qu’il déclare  « mettre en danger la santé publique. »

 

 http://fr.philippepinault.com/images/medium_rsf_contre_la_censure.jpg

Image provenant : http://fr.philippepinault.com/images/medium_rsf_contre_la_censure.jpg

 

 

Hier, mercredi 18 janvier,   pour protester contre ces lois que l’on pourrait assimiler à de la dictature de nombreux sites anglo-saxon ont décidé de faire une grève numérique.

 

Que veut dire une grève numérique ?

 

Exemple :

 

La section anglaise de Wikipédia a bloqué l’accès à toutes ses pages pour protester contre le SOPA : Internet doit rester libre. Des sites de plusieurs associations de défense de liberté d’expression comme Reporters sans frontières (RSF), ont ainsi décidé de se joindre au mouvement de grève numérique.

 http://www.lepetitmondecozillon.fr/wp-content/uploads/2012/01/sopa-wikipedia.jpg

Image provenant : http://www.lepetitmondecozillon.fr/wp-content/uploads/2012/01/sopa-wikipedia.jpg 

 


Google, Facebook, Yahoo!, eBay, AOL, Twitter, LinkedIn, Mozilla Foundation et Zynga ont tous cosigné une lettre contre le projet SOPA (PDF). 

 

 

 

Radio-Canada 

 

Le projet de loi américain SOPA visant la protection du droit d'auteur sur le web, est-il un cheval de Troie ?

 

 

A Ecouter

 

 

 

 http://www.faicmfsf.org/wp-content/uploads/2012/01/stop-SOPA.png

 Image provenant : http://www.faicmfsf.org/wp-content/uploads/2012/01/stop-SOPA.png

 

 

 

 

Relisez entre autre la note « Vers un régime totalitaire ? » notre liberté sous toutes ses formes est réellement menacé.

 

Si vous ne prenez pas garde…

Voilà à quoi pourrait ressembler la commande d’une pizza en 2015…

 

http://liesidotorg.files.wordpress.com/2012/01/pizza.jpg?w=307&h=230

 Image provenant : http://liesidotorg.files.wordpress.com/2012/01/pizza.jpg?w=307&h=230

 

 

 

Standardiste : – Speed-Pizza, bonjour.

 

Client : – Bonjour, je souhaite passer une commande s’il vous plaît.

 

Standardiste :   – Oui, puis-je avoir votre NIN, Monsieur ?

 

Client : – Mon Numéro d’Identification National ? Oui, un instant, voilà, c’est le 6102049998-45-54610.

 

Standardiste : – Je me présente je suis Habiba Ben Saïd. Merci Mr Jacques Lavoie. Donc, nous allons actualiser votre fiche, votre adresse est bien le 174  avenue de Villiers à Carcassonne, et votre numéro de téléphone le 04 68  69 69 69. Votre numéro de téléphone professionnel à la Société Durand est le  04 72 25 55 41 et votre numéro de téléphone mobile le 06 06 05 05 01.  C’est bien ça, Monsieur Lavoie ?

 

Client (timidement) :   – Oui !!

 

Standardiste : – Je vois que vous appelez d’un autre numéro qui correspond au domicile de Mlle Isabelle Denoix, qui est votre assistante technique.  Sachant qu’il est 23h30 et que vous êtes en RTT, nous ne pourrons vous livrer au domicile de Mlle Denoix que si vous nous envoyez un XMS à partir de votre portable en précisant le code suivant AZ25/JkPp+88.

 

Client : – Bon, je le fais, mais d’où sortez-vous toutes ces informations ?

 

Standardiste : – Nous sommes connectés au système croisé, Monsieur Lavoie.

 

Client (Soupir) : – Ah bon !…. Je voudrais deux de vos pizzas spéciales mexicaines.

 

Standardiste : – Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, Monsieur Lavoie.

 

Client : – Comment ça ???…

 

Standardiste : – Votre contrat d’assurance maladie vous interdit un choix aussi dangereux pour votre santé, car selon votre dossier médical, vous  souffrez d’hypertension et d’un niveau de cholestérol supérieur aux  valeurs contractuelles. D’autre part, Mlle Denoix ayant été médicalement traitée il y a 3 mois pour hémorroïdes, le piment est fortement déconseillé. Si la commande est maintenue la  société qui l’assure risque d’appliquer une surprime.

 

Client : – Aie ! Qu’est-ce que vous me proposez alors ?…

 

 

Standardiste : – Vous pouvez essayer notre Pizza allégée au yaourt de soja, je suis  sûre que vous l’adorerez.

 

Client : – Qu’est-ce qui vous fait croire que je vais aimer cette pizza ?

 

Standardiste : – Vous avez consulté les ‘Recettes gourmandes au soja’ à la bibliothèque  de votre comité d’entreprise la semaine dernière, Monsieur Lavoie et  Mlle Denoix a fait, avant hier, une recherche sur le Net, en utilisant le moteur  http://www.moogle.fr ‘_avec comme mots clés soja et alimentation. D’où ma suggestion.

 

Client : – Bon d’accord. Donnez-m’en deux, format familial.

 

Standardiste :  – Vu que vous êtes actuellement traité par Dipronex et que Mlle Denoix prend depuis 2 mois du Ziprovac à la dose de 3 comprimés par jour et que la pizza contient, selon la législation, 150 mg de Phénylseptine par 100 g de pâte, il y a un risque mineur de nausées si vous consommez le modèle familial en moins de 7 minutes. La législation nous interdit donc de vous livrer. En revanche, j’ai le feu vert pour vous livrer immédiatement le modèle mini.

 

Client : – Bon, bon, ok, va pour le modèle mini. Je vous donne mon numéro de carte de crédit.

 

Standardiste : – Je suis désolée Monsieur, mais je crains que vous ne soyez obligé de  payer en liquide. Votre solde de carte de crédit VISA dépasse la limite et vous avez laissé votre carte American Express sur votre lieu de travail. C’est ce qu’indique le Credicard Satellis Tracer.

 

Client : – J’irai chercher du liquide au distributeur avant que le livreur n’arrive.

 

Standardiste : – Ça ne marchera pas non plus, Monsieur Lavoie, vous avez dépassé votre  plafond de retrait hebdomadaire.

 

Client : Mais ?… Ce n’est pas vos oignons ! Contentez-vous de m’envoyer les pizzas ! J’aurai le liquide. Combien de temps ça va prendre ?

 

Standardiste : -  Compte-tenu des délais liés aux contrôles de qualité, elles seront chez vous dans environ 45 minutes. Si vous êtes pressé, vous pouvez  gagner 10 minutes en venant les chercher, mais transporter des pizzas en scooter est pour le moins acrobatique.

 

Client : - Comment diable pouvez-vous savoir que j’ai un scooter ?

 

Standardiste : – Votre Peugeot 408 est en réparation au garage de l’Avenir, par contre  votre scooter est en bon état puisqu’il a passé le contrôle technique  hier et qu’il est actuellement stationné devant le domicile de Mlle Denoix. Par ailleurs j’attire votre attention sur les risques liés à votre taux d’alcoolémie. Vous avez, en effet réglé quatre cocktails Afroblack au Tropical Bar, il y a 45 minutes. En tenant compte de la composition de ce cocktail et de vos caractéristiques morphologiques, ni   vous, ni Mlle Denoix n’êtes en état de conduire. Vous risquez donc un retrait de permis immédiat.

 

Client : – @#%/$@& ?# !

 

Standardiste : – Je vous conseille de rester poli, Monsieur Lavoie. Je vous informe que notre standard est doté d’un système anti-insulte en ligne qui se  déclenchera à la deuxième série d’insultes. Je vous informe en outre que le dépôt de plainte est immédiat et automatisé. Or, je vous rappelle que vous avez déjà été condamné en juillet 2009 pour outrage à agent.

 

Client (sans voix) : –.

 

Standardiste : – Autre chose, Monsieur Lavoie ?

 

Client : – Non, rien. Ah si, n’oubliez pas le Coca gratuit avec les pizzas,  conformément à votre pub.

 

Standardiste : – Je suis désolée, Monsieur Lavoie, mais notre démarche qualité nous  interdit de proposer des sodas gratuits aux personnes en surpoids. Cependant à titre de dédommagement, je peux vous consentir 15 % de remise sur une adhésion flash au contrat Jurishelp, le contrat de protection et d’assistance juridique de Speed assurance. Ce contrat pourrait vous être utile, car il couvre, en particulier, les frais annexes liés au divorce. Vu que vous êtes marié à Mme Claire Lavoie, née Girard depuis le 15/02/2008 et vu votre présence tardive chez Mlle Denoix, ainsi que l’achat il y a une heure à la pharmacie du Canal d’une boîte de 15 préservatifs et d’un flacon de lubrifiant à usage intime. À titre promotionnel, je vais faire joindre aux pizzas un bon de 5 EUR de réduction pour vos prochains achats de préservatifs valable chez Speed-Parapharma. Toutefois veuillez éviter les  pratiques susceptibles d’irriter les hémorroïdes de Mlle Denoix, pour lesquelles Speed-Parapharma se dégage de toute responsabilité. Bonsoir Monsieur et merci d’avoir fait appel à Speed Pizza.

 

 

Texte provenant du blog : L.I.E.S.I.

Commentaires

on comprend mieux ainsi ce qui se passe avec megaupload...
ceci n'est donc qu'un début.... bref, tout fout le camp

Écrit par : twixy | 21/01/2012

Oui, ce n'est qu'un début !! Il suffit de voir le slogan de l'UE :

Liberté, Sécurité et Justice pour tous

Écrit par : myo | 21/01/2012

Les commentaires sont fermés.