Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2013

Syrie nous ne voulons pas de votre guerre sur des mensonges

Il ne se passe pas une semaine sans que l’on nous rappelle soit par un article, un film … la deuxième guerre mondiale, au cas où on oublierait.

Oradour /glane  a été détruit le 10 juin 44, nous sommes en septembre et les 70 ans seront l’année prochaine, alors  pourquoi le déplacement de notre président aujourd’hui ? Alors qu’au même moment Le Premier ministre défends à l’Assemblée le principe d’une intervention en Syrie.
Ne doit on pas voir de la propagande ? (voyez ce qui s’est passé, allons nous laissé faire la même chose en Syrie ?)

 

 http://www.france24.com/fr/files_fr/imagecache/france24_ct_player_thumbnail_169/edition/1705.jpg

Image provenant : http://www.france24.com/fr/files_fr/imagecache/france24_ct_player_thumbnail_169/edition/1705.jpg

 

 

 

Décidément le hasard semble bien faire les choses …enfin le hasard !!!!

 

 

Eric Zemmour : Kosovo, Mali, Libye, Syrie : on a déjà vu le film 

 

 

 

 

Ne trouvez vous pas dingue qu’un dirigeant qui gaze sont peuple soit soutenu par celui-ci à hauteur de 70%

 

 

 

L’OTAN reconnaît que 70% des Syriens soutiennent Bachar el-Assad

 

Après deux ans de guerre civile, le soutien pour le régime syrien du président Bachar al-Assad a fortement augmenté. Le constat revient à l’OTAN qui s’est basé sur des données recueillies par des militants et des organisations parrainés par l’occident, et selon lesquels la majorité des Syriens sont alarmés par la confiscation de la révolte par la nébuleuse d’Al-Qaïda et préfère revenir à Assad.

 

Note de do : Ce qui précède est dit en utilisant le langage de l’OTAN, puisque c’est l’OTAN qui parle. En réalité, il va de soit que le soutien à Bachar n’a un peu baissé que tant que la propagande mensongère de l’impérialisme américa-sioniste a pu avoir de l’effet. Mais les syriens ont su déceler le mensonge et sont revenus vers Bachar.

 

Source en FR : AlManar

Source en AN : World Tribune

 

 

Nos médias ne nous diraient pas tout ?

 

 

Roland Dumas : les Anglais préparaient la guerre en Syrie deux avant les premiers troubles de 2011. 

 

 

 

 

 

Armes chimiques en Syrie : un nouvel incident du Tonkin ?

 

Sur la supposée attaque, il existe plusieurs versions, quelques vidéos tragiques et controversées, et aucune indication objective sur ce qui a pu se passer et quels sont les responsables.

 

Article complet : Investig'Action

 

 

 

Philippe Béchade : La Syrie, un bon prétexte pour prendre des bénéfices, Intégrale Bourse - 27 août

 

 

 

 

Selon certains magnats de la finance, une guerre majeure se prépare …

 

Il est triste de constater que bien trop souvent dans l’histoire économique, la guerre a toujours été la conclusion logique de la dynamique du chaos économique. Nous pensons que la guerre est une conséquence inévitable de la situation économique mondiale actuelle », écrit Kyle Bass, un investisseur américain qui parie sur l’effondrement des pays d’Europe

 

Article complet : Le Journal du Siècle


 

 

 

Le déficit commercial américain s'est aggravé en juillet

 

Le déficit commercial américain a enregistré sa plus forte aggravation depuis deux ans et demi. Le solde déficitaire des échanges de biens et de services du pays avec le reste du monde s'est creusé de 17% sur un mois.

 

Source : L'Expansion

 

 

 

21 aout : La France a emprunté au total 7,328 mds EUR à court terme lundi

 

La France a emprunté au total 7,328 milliards d'euros à court terme lundi après-midi lors d'une opération qui s'est soldée par une forte demande et des taux en hausse, a indiqué mercredi l'Agence France Trésor. L'AFT, chargée de placer la dette française sur les marchés, a enregistré 5 millions d'euros d'offres non compétitives (ONC) à échéance 6 mois et 146 millions à un an.

 

Source : Actualite24h

 

 

 

Le 04 septembre : Les banques françaises parmi les moins sûres en Europe selon une étude suisse : faut-il céder à la panique ?

 

Les banques et assureurs européens auraient besoin de plus de 1 000 milliards d'euros de financement selon une étude de l’université de Lausanne, en Suisse. Et les banques françaises seraient particulièrement en bien mauvaise posture.

 

Source complète : atlantico

Les commentaires sont fermés.