Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2011

Vaccin et autisme : Le retour de la polémique?

 

http://www.larecherche.fr/content/system/media/0/426/042604001_2.jpg

Image provenant : http://www.larecherche.fr/content/system/media/0/426/0426...

 

 

Souvenez-vous !

 

Une étude datant de 1998 paru dans la revue « The Lancet » du  Dr Andrew Wakefield avait semé la panique dans le monde anglo-saxon en faisant un lien entre le vaccin ROR (rougeole-rubéole-oreillons) et l'autisme infantile.

 

En 2004, un journaliste du « British Medical Journal » dénonçait la malhonnêteté de cet article, démontrant que plusieurs patients recrutés dans l’étude avaient été envoyés par un avocat spécialisé dans les erreurs médicales et  qui cherchait une base pour pouvoir lancer une action en justice au nom des parents de ces enfants supposés victimes du vaccin ROR.

 

Malgré de vives critiques,  « La revue Lancet », se contenta de réfuter les accusations.

 

Puis, La revue britannique « The Lancet » se  rétracta totalement et annonça  qu’elle retirait l’article de ses archives suite à un jugement du General Medical Council britannique (Conseil général de la médecine), selon lequel certains éléments de l'article de 1998 de Wakefield étaient  "inexacts" et  ses méthodes de recherche "non éthiques"

 

Décision vivement salué et dont certains espère que cela  aidera à rétablir de nouveau  la confiance dans ce vaccin.

 

Source : Le Figaro ,   Formation Médicale Continue

 

 

 

Que dit l’OMS ?

 

 

Les préoccupations soulevées par l'existence d'un lien possible entre la vaccination par le ROR et l'autisme, les maladies inflammatoires intestinales a conduit l'OMS, sur recommandation du GACVS, à faire le point dans la littérature sur le risque d'autisme associé au vaccin ROR en faisant appel à un chercheur indépendant

 

 

En se basant sur l'étude approfondie qui a été présentée, le GACVS a conclu qu'il n'existait aucune preuve quant à une association de cause à effet entre le vaccin ROR et l'autisme ou les troubles autistiques.

 

Ainsi, le GACVS recommande de n'apporter aucun changement aux pratiques de vaccination actuelles par le ROR.

 

 

Source : OMS

 

 http://www.alterinfo.net/photo/art/default/3203181-4583046.jpg?v=1313587168

 

Image provenant :  http://www.alterinfo.net/photo/art/default/3203181-458304... 

 

Comme d’habitude dès que des complications graves apparaissent après une vaccination cela n’a toujours aucun lien. Et c’est  également valable pour les médicaments alors qu’un rapport français de pharmacovigilance signalent qu’ils  représentent 10,3% des malades hospitalisés dans le secteur public et font plus de morts que les victimes des accidents de la route (8000 morts par an)

 

Source : Santé solidarité

 

 

 

Jouons sur les mots !

 

 

Aucune preuve entre le vaccin ROR et l'autisme ou les troubles autistiques mais pourrait il y avoir un lien avec  un des ingrédients que compose le vaccin.

 

 http://www.amessi.org/IMG/arton1284.jpg?1293473175

 

Image provenant : http://www.amessi.org/IMG/arton1284.jpg?1293473175

 

 Si je me réfère à ma maladie la myofasciite à macrophage, il existe aucun lien avec l’Hépatite B ou un quelconque vaccin mais avec l’adjuvant aluminique : OUI

 

Tout comme certaine sclérose en plaque où l’adjuvant aluminique est pointé du doigt voir : Deuxième séance du mardi 2 novembre 2010 de l’Assemblée nationale  

 ou note : SEP et Vaccination y a t'il une relation?

 

 

 

ROR et autisme quel  ingrédient aurait pu  être responsable ?

 

Le thimérosal qui est un agent de conservation à base de mercure.

 

Voilà un article qui risque fort de relancer la polémique.

 

Révélation !

 

http://a21.idata.over-blog.com/2/47/76/31/vendeur_journaux.jpg

 

Image provenant : http://a21.idata.over-blog.com/2/47/76/31/vendeur_journau...

 

 

En les truquant délibérément, le CDC a dissimulé les données scientifiques montrant le lien entre les vaccins contenant du mercure et l'autisme

 

La Coalition for Mercury-Free Drugs (CoMeD) grâce à une demande faite en vertu de la loi sur la liberté de l’information (FOIA), a obtenu des documents cruciaux qui dévoilent le rôle trompeur et manipulateur du Centre de contrôle et prévention des maladies (CDC) dans une étude clé danoise montrant un lien évident entre vaccins avec mercure et autisme.

 

En 2003, la revue Pediatrics a publié une étude faite au Danemark, qui observait une baisse importante du taux d'autisme dans le pays après l’élimination du thimérosal, un ingrédient mercuriel des vaccins. Mais, grâce à l'influence corruptrice du CDC, la version de l'étude publiée dans Pediatrics prétendait en fait le contraire, et alléguait que le retrait du thimérosal avait augmenté le taux d'autisme.

 

 

Source : Alter Info

 

 

Ou directement sur : COMED :

«Scandale exposé dans une grande étude sur l'autisme et le mercure (25 Octobre 2011)"

 

 

 

 

Liste des vaccins Français contenant toujours du thimérosal

 

  • Diftavax (diphtérie, tétanos)
  • Engerix B (hépatite B)
  • Fluarix (grippe)
  • Fluvirine (grippe)
  • Influvac (grippe)
  • Pandemrix (grippe A-H1N1 2009)
  • Panenza (grippe A-H1N1 2009)
  • Spirolept (leptospirose)
  • Twinrix (hépatite A, hépatite B)

 

Vaccin commercialisé en Belgique : PDF

 

Vaccin commercialisé aux Etat Unis : ici

 

 

Source : Ligue Nationale Pour La liberté des Vaccinations

 

 

 

A quoi sert la vaccination ?

 

http://2.bp.blogspot.com/_1D-sFoRfj0M/Sw0iLqqIx7I/AAAAAAAAASo/C0qq2XSrJ6c/s320/h-20-1808786-1259140140.JPG 

Image provenant : http://2.bp.blogspot.com/_1D-sFoRfj0M/Sw0iLqqIx7I/AAAAAAA...

 

 

En améliorant la couverture vaccinale, on évite la propagation des maladies et on réduit le risque d’épidémie.

 

Source : semaine de la vaccination

 

 

 

Vaccins obligatoires en Europe :

 

  •     Allemagne : aucun

  •     Belgique : poliomyélite (d'autres vaccins sont cependant systématiquement faits aux enfants via l'ONE)

  •     Danemark : aucun

  •     Espagne : aucunes (vaccinations demandées à l'inscription dans un établissement scolaire, mais sans obligation légale)

  •     Finlande : aucun

  •     France : diphtérie, tétanos : la primo vaccination avec le 1er rappel à 18 mois. Poliomyélite : la primo vaccination et les rappels jusqu'à l'âge de 13 ans. La fièvre jaune : pour tous les résidents de Guyane

  •     Royaume-Uni : aucun

  •     Irlande : aucun

  •     Islande : aucun

  •     Italie : diphtérie, hépatite B, polio, exigées pour établissements scolaires

  •     Luxembourg : aucun

  •     Pays-Bas : aucun

  •     Portugal : diphtérie, tétanos pour enfants de 12 à 18 mois

  •     Suède : aucun

  •     Suisse : aucun

 

 

Questions ?

 

Pourquoi la France et  l’Italie sont ils les seuls  à connaître encore 3 vaccinations obligatoires pour l’ensemble de la population

 

Voici peut être un élément de réponse

 

  

L'EUROPE, BERCEAU DE L'INDUSTRIE DU VACCIN

 

 http://medias.lepost.fr/ill/2009/05/01/h-20-1518098-1241184542.JPG

Image provenant : http://medias.lepost.fr/ill/2009/05/01/h-20-1518098-12411...

  

Le marché des vaccins est relativement protégé des génériqueurs, de par les difficultés de développement, de production et des contraintes réglementaires différentes des autres médicaments.

  

Les 2/3 des investissements mondiaux en recherche et développement sont réalisés en Europe dans 11 centres,


 90% de la production mondiale est du fait des entreprises européennes du vaccin
 2/3 des employés de l'industrie du vaccin sont localisés en Europe, alors que seulement 1/3 des ventes se font en Europe.

Les vaccins sont donc un secteur clé pour l'Europe.

 

  

LE MARCHÉ FRANÇAIS

 

Le marché français du vaccin est estimé à 350 millions d'euros, soit 4% du marché mondial.

 

  

EN FRANCE

  

En France, les seuls sites opérationnels de production de vaccins sont ceux de Sanofi Pasteur, à Marcy l'Étoile (69) et à Val-de-Reuil (76), auxquels s'ajoutera bientôt le nouveau site de GSK.

  

Le site de Marcy regroupe en son sein la production d'environ 15 vaccins du groupe Sanofi Pasteur.
Il est le plus grand centre de production biologique mondial
et constitue donc une grande richesse pour la France.
La production française représente 30% de la production mondiale en nombre de doses
.

 

GSK investit actuellement dans un centre de production de vaccins d'envergure mondiale à St Amand les Eaux (69), à horizon 2009/2011.
Il s'agit d'un programme d'investissement industriel de 500 millions d'euros, débuté en 2006.

Le site contribuera à la production de plusieurs nouveaux vaccins GSK dont Cervarix
- vaccin destiné à prévenir les infections à HPV à l'origine de la survenue de cancer du col de l'utérus
- ou encore les futurs vaccins conjugués contre la méningite et le vaccin contre la grippe.

 

Après 2011, lorsque ces nouvelles infrastructures industrielles seront pleinement opérationnelles, la capacité du site sera de plus de 300 millions de doses de vaccins produites chaque année.

 

Source : Sénat

 

Les commentaires sont fermés.